Shannon Hebblethwaite du CREGÉS reçoit une bourse FRQS IMPULSION – Appui à la relance économique

Portail Web – Domaine d’expertise pour Contrer la maltraitance envers les personnes aînées
23 août 2021

Shannon Hebblethwaite du CREGÉS reçoit une bourse FRQS IMPULSION - Appui à la relance économique.

Titre du projet : « Les organismes sans but lucratif et la COVID-19 : Comprendre, cartographier et améliorer les soins communautaires pour les personnes âgées à Montréal ».

Shannon Hebblethwaite Ph. D.,(chercheure principale) et ses co-chercheurs Meghan Joy, Ph. D., Kim Sawchuk Ph. D., Eric Craven et Tracie Swim ont reçu une subvention pour cette étude de cas instrumentale qui explore le rôle clé joué par les organismes sans but lucratif de Montréal qui ont soutenu les personnes âgées pendant la pandémie de COVID-19.
Félicitations à la chercheure principale et chercheure du CREGÉS, Shannon Hebblethwaite, Ph. D., et aux co-chercheurs Meghan Joy, chercheure à engAGE Concordia's Centre for Research on Aging et l’Équipe de recherche VIES, Ph. D., Kim Sawchuk, Ph. D., chercheure du CREGÉS, Eric Craven, bibliothécaire en développement communautaire à la Atwater Library and Computer Centre et Tracie Swim de Extra Miles - programme de visites amicales aux aînés et du West-end Intergenerational Network (WIN) pour avoir reçu la subvention IMPULSION - Appui à la relance économique du Fonds de recherche du Québec pour le projet « Les organismes sans but lucratif et la COVID-19 : Comprendre, cartographier et améliorer les soins communautaires pour les personnes âgées à Montréal ». Ce projet est une étude de cas instrumentale qui explore le rôle clé joué par les organismes sans but lucratif de Montréal qui ont soutenu les personnes âgées pendant la pandémie de COVID-19. Bien qu'ils manquent de ressources, ces organismes sont des lieux clés de l'innovation sociale, de la créativité, de la création d'emplois et de la croissance économique. L'objectif est de documenter et d'analyser les impacts socio-économiques de la pandémie sur ce secteur, ainsi que leur rôle et leurs besoins futurs dans un monde post-pandémique. Quels enseignements tirés de l'" expérience " de la pandémie peuvent être mobilisés pour renforcer ce secteur vital pour la reprise socio-économique du Québec ? Comment pouvons-nous élaborer des stratégies efficaces pour partager les " pratiques prometteuses " entre différents secteurs (par exemple, le logement, le transport, la sécurité alimentaire, la participation sociale) ? Quels changements doivent être apportés aux politiques publiques pour mieux servir les personnes âgées et ce secteur sans but lucratif ?